Laboratoire de Mécanique des Fluides et d'Acoustique - UMR 5509

LMFA - UMR 5509
Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique
Lyon
France


Nos tutelles

Nos partenaires




Accueil > Actualités > Séminaires

Séminaire interne du LMFA

Effervescence #3 : Nouveaux entrants

Vendredi 3 décembre 2022, 11h, Amphi 1, Bât. W, ECL

Effervescence #3 : Nouveaux entrants

Au cours de ce séminaire, les trois nouveaux collègues chercheurs et enseignant-chercheurs du LMFA vont se présenter :

- Ariane Emmanuelli, MCF Centrale Lyon dans l’équipe FCT
- Benjamin Miquel, CNRS S10 dans l’équipe TI
- Pierre Trontin, PU UCB Lyon 1 dans l’équipe FCT


Ariane Emmanuelli

Ariane Emmanuelli est maître de conférences au sein du groupe Fluides Complexes et Transferts du Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique (LMFA) à l’Ecole Centrale Lyon (ECL). Suite à un doctorat sur le bruit entropique à l’ONERA, elle a travaillé en post-doctorat d’abord au LMFA, sur les effets topographiques sur la propagation du bang sonique, puis dans le groupe Physics of Fluids à l’Université de Twente aux Pays-Bas, sur l’aérodynamique des parcs éoliens. Différents types de simulation numérique ont été utilisés pour ces études. Ariane travaille actuellement sur la dispersion de polluants en milieu urbain ou industriels grâce à des méthodes de simulation numérique aux grandes échelles mais aussi des modèles opérationnels et des méthodes de mathématiques appliquées.


Benjamin Miquel

Benjamin Miquel est Chargé de Recherche CNRS, section 10, dans l’équipe Turbulence et Instabilités du LMFA. Après une thèse soutenue en 2010 au Laboratoire de Physique Statistique (ENS), intitulée "Wave turbulence in elastic plates", Benjamin a effectué un post-doc à l’IRPHE (U. Aix-Marseille) intitulé "Doubly-diffusive instabilities in swirling stratified flows" puis un post-doc à l’Applied Math. Dept. (U. Colorado, Boulder), sur les sujets "Rapidly rotating convective flows ; Salt fingers". Enfin, il a travaillé sur la période 2018—2021 en tant que Post-doc au SPEC (CEA Saclay) sur le sujet "Internally heated turbulent convection".
Ses thèmes de recherche sont les suivants :
- Transport by natural turbulent flows in presence of regular and irregular walls :
- Rapidly rotating convection and double-diffusion (planetary and stellar interiors ; oceans)
- Horizontal transport by a zonal flow over a topography (southern ocean) ;
- Numerical methods for deformed geometries (e.g. eccentric Taylor-Couette flow ; artery blood flows)


Pierre Trontin

PU UCB Lyon 1 dans l’équipe FCT

Pierre Trontin est diplômé de l’ISAE-Supaero. Après une thèse de doctorat à l’Onera sur la simulation numérique des écoulements diphasiques avec interface, il est recruté comme ingénieur de recherche à L’Onera. Il a travaillé pendant 10 ans au Département Multi-Physique pour l’Energétique (DMPE). Il a rejoint l’UCB Lyon 1 et le LMFA en 2021.

Mes thèmes de recherche sont liés à la modélisation et à la simulation numérique des écoulements multi-phasiques, avec notamment la prise en compte du caractère multi-échelles de ces écoulements. Dans le contexte de l’atomisation d’une nappe liquide, j’ai travaillé sur la simulation aux grandes échelles (LES) des écoulements avec interface et notamment sur le couplage entre la turbulence et les échelles interfaciales (Fig. 1). Depuis une dizaine d’années, je développe une chaîne de calcul dédiée à la prédiction du givrage en vol des aéronefs. Les thématiques abordées sont diverses : transport et impact de particules non sphériques, transferts de masse et de chaleur avec une paroi non lisse, changements de phase, ruissellement et déstabilisation d’un film liquide (Fig. 2). Les modèles développés prennent en compte la coexistence de plusieurs phases (solide, liquide et gazeuse) où l’aspect multi-échelles doit être intégré pour une intégration industrielle du modèle qui exige robustesse et rapidité.

PNG - 57.6 ko
Fragmentation d’une nappe cisaillée
PNG - 117.4 ko
Déstabilisation d’un film liquide tombant en ruisselets

Agenda

Ajouter un événement iCal