Laboratoire de Mécanique des Fluides et d'Acoustique - UMR 5509

LMFA - UMR 5509
Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique
Lyon
France


Nos tutelles

Nos partenaires




Accueil > > Le laboratoire > Histoire du laboratoire

Jean Mathieu, fondateur du LMFA

(1924-2019)

Jean Mathieu, fondateur du LMFA

Diplômé de l’École centrale Lyonnaise (aujourd’hui École centrale de Lyon) en 1945, il débute sa carrière comme ingénieur dans l’industrie, tout d’abord chez Ventil, constructeur aéraulicien lyonnais (1945-1947), puis à Modane à l’ONERA (1947-1955). Il décide alors de revenir à ses passions de toujours, l’enseignement et la recherche, et effectue à Grenoble une thèse de Doctorat d’État sur les jets pariétaux sous la direction du Professeur Craya, qu’il soutient en 1959.

Nommé professeur à l’ECL la même année, il met en place une formation de haut niveau en mécanique des Fluides dans le parcours d’Ingénieur Généraliste. L’ECL est à cette époque située rue Chevreul à Lyon, et dispose de peu d’espace et de moyens. Cela n’arrête pas Jean Mathieu qui, très vite, avec l’aide du Professeur Geneviève Comte-Bellot, fonde dans un garage en location le Laboratoire de Mécanique des Fluides. Les premières publications attirent l’attention de la D.R.E.T. (Direction des recherches et des études techniques, structure chargée jusqu’en 1996 de l’innovation de rupture au sein de la DGA), puis du CNRS. Peu à peu, le modeste laboratoire prend de l’ampleur, pour devenir le Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique, Unité Mixte de Recherche sous la tutelle du CNRS, de l’École centrale de Lyon, de l’Université Lyon 1 et de l’INSA Lyon rassemblant maintenant plus de deux cents personnes, et que Jean Mathieu dirige jusqu’en 1984.

Sa recherche tire son inspiration des problèmes industriels, des objets créés par l’homme et pour l’homme ; persuadé que la science et l’innovation industrielle avancent de pair et se nourrissent l’un de l’autre, il a le souci de transférer les avancées les plus récentes de la recherche, et inversement d’élaborer une recherche très amont à partir d’une problématique industrielle.

Pionnier dans le domaine des relations avec le monde industriel, il crée en 1974 une société partenaire du laboratoire, Metraflu, qui préfigure avec un quart de siècle d’avance les sociétés de valorisation des établissements universitaires. Son pouvoir de conviction lui permet d’attirer dans sa démarche et sur le long terme des industriels comme SNECMA (aujourd’hui Safran Aircraft Engines) et Dassault Aviation.

Sur le plan scientifique, son domaine de prédilection est la turbulence des fluides, qu’il voit comme une sorte de matériau complexe à sonder avec des expériences analytiques, ou des simulations numériques dont il comprend très tôt l’importance pour la discipline. Ceci le conduit à engager dès les années 70 le laboratoire dans la voie de la modélisation de la turbulence et du développement de ce qu’on appelle maintenant la CFD (computational fluid dynamics). Avec une intuition aiguë des verrous scientifiques cachés derrière l’innovation en aéronautique, dans l’automobile ou les procédés, il lance également des thématiques de recherche sur les turbomachines, les milieux complexes et polyphasiques, à côté de l’acoustique pilotée par le Professeur Comte-Bellot, qui, avec la turbulence, restent les points d’ancrage du LMFA.
Parallèlement, il contribue largement au développement des enseignements de Mécanique à l’Université Lyon 1, par la création de l’UER de Mécanique, avec les Professeurs Comte-Bellot et Bataille.

C’est aussi un pionnier dans la construction de la recherche européenne, à qui l’on doit, avec Pierre Perrier et Jean Bataille, l’initiative de la création d’ERCOFTAC, qui continue d’animer la communauté européenne en Mécanique des Fluides, Turbulence et Combustion, et dont il est le président honoraire.

Le professeur Jean MATHIEU s’est éteint le 28 février 2019, à 95 ans, au terme d’une longue vie de scientifique et de pionnier.


Livres :

  • E.A. Brun, A. Martinot-Lagarde, J. Mathieu : Mécanique des fluides, éditions Dunod, 1968.
    - Tome 1 : Généralités. Statique des fluides. Écoulement à une dimension ;
    - Tome 2 : Exemples pratiques d’écoulements isovolumes. Mouvements avec potentiels de vitesses ;
    - Tome 3 : Exemples de phénomènes instationnaires. Couche limite et écoulements visqueux.
  • René Chevray & Jean Mathieu : Topics in Fluid Mechanics, Cambridge University Press, 1993.
  • Jean Mathieu & Julian Scott : An Introduction to Turbulent Flows, Cambridge University Press, 2000.


1980 : visite du premier ministre Raymond Barre. Au centre, Jean Mathieu devise avec le premier ministre ; on aperçoit tout à droite Auguste Moiroux, directeur de l’ECL de 1976 à 1988, parlant au recteur Maurice Niveau. En arrière plan, Anne-Marie Comparini.

Année ??? : de gauche à droite : Geneviève Comte-Bellot, Jean-Paul Schon ?, ???, Leslie S. G. Kovasznay & Jean Mathieu.


Sources :
- Hommage au Professeur Jean MATHIEU, par Michel Lance, lettre A.F.M. N° 89 - Avril 2019 ;
- Le Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique, par Michel Lance (sur le site Histoire de l’École Centrale de Lyon) ;
- Lettre à Monsieur Jean Mathieu, par Frank Debouck, 5 Mars 2019.
- Portrait de Jean Mathieu : photo de Faouzi Laadhari
- Autres photos fournies par Christophe Bailly & Geneviève Comte-Bellot